Ces jardins disséminés dans des quartiers de Marseille, de La Ciotat ou d'Avignon ont pour but "d'amener à des moments simples de convivialité, et d'entraîner les jeunes vers une recherche d'autonomie, pour reprendre confiance en soi".
Ce réseau de jardins solidaires se réactive actuellement en Paca. L'objectif est de partager compétences et savoirs et de recréer cette forte dynamique d'animation sociale. "Dans un jardin partagé, actifs, enfants, jeunes et retraités vivent ensemble des moments de convivialité. la perception de l'autre s'enrichit et le dialogue s'installe naturellement".